Que je t'aie vue,

Dans la rue,

Mon cœur a bondit,

Dans mes veines coulées enfin la vie,

Ton regard plein de malices,

Changer le mien en feu d'artifice,

Et tous les jours,

Que je pensais à toi,

Que je t'appelais " mon amour "

Tu ressentais la même chose pour moi.

Je le savais ...

... Que tu m'aimais.

Qu'elle pure bonheur quand tu m'as embrassé,

Quand tu m'as déposé ce tendre baiser.